L’Association

La naissance de la Jeunesse Arménienne de France Marseille

Issue de la Résistance de 1945, la Jeunesse Arménienne de France Marseille est une association loi 1901 qui a pour but le développement culturel et artistique des jeunes Français d’origine arménienne. Au jour symbolique du 14 juillet 1945, une poignée de jeunes Français d’origine arménienne, fils et filles d’exilés, a fondé une association qui a pour vocation de permettre à des générations entières de découvrir leur patrimoine culturel originel, de prendre conscience de leur identité, et d’appréhender la vie associative dans l’esprit de responsabilité et de devoir face à leurs origines, mais aussi face à leur statut de citoyen français. Issue du mariage de l’UJPA (Union de la jeunesse patriotique arménienne) et de l’UGJA (Union générale de la jeunesse arménienne), la JAF Marseille compte en ses rangs des héros de la Résistance française. Missak Manouchian, Alexandre Konstantinian, Nechan DerMardirossian seront les véritables inspirateurs de ce mouvement, basé sur des réflexions et des convictions inébranlables.

La JAF Marseille favorise ainsi depuis des décennies l’intégration sociale des nouvelles générations. Le lien permanent avec l’Arménie est l’une des pierres angulaires de l’action de l’association. La cause arménienne et la reconnaissance du génocide des Arméniens font partie de ses fondements.

 

L’Association et le Centre Culturel 

Familles, amis ou sympathisants, tous apportent une contribution, chacun à sa manière, à l’association.

Citoyenneté, intégration, partage, transmission ou encore respect… sont autant de valeurs véhiculées par l’association et ses bénévoles, via les différentes actions mises en place depuis sa création. Des générations de familles se sont succédé au sein de la JAF Marseille. Grands-parents, parents, enfants et petits-enfants se sont transmis le flambeau au fil du temps. Chacun est impliqué au sein de l’association et apporte son soutien en donnant de son temps et de son savoir-faire pour faire avancer les projets de l’association et maintenir son statut de référence au sein de la communauté arménienne.

Grâce à son sens de la création et de l’innovation, la JAF Marseille enseigne la culture arménienne aux jeunes Français d’origine arménienne, avec ses écoles de danse, musique et langue, ses ensembles traditionnels Araxe et Sassoun ou encore ses colonies de vacances.

Grâce à la mise en place régulière de grands événements, la JAF Marseille jette des ponts entre les différentes cultures et permet de promouvoir la culture arménienne. Sensible aux valeurs de citoyenneté et d’intégration, la JAF Marseille a permis à des générations entières de découvrir leur patrimoine culturel d’origine et ainsi de perpétuer leur identité.

Qu’il s’agisse d’art, de culture ou d’aide à l’Arménie, la JAF Marseille s’est hissée par l’ensemble de son action, au rang des associations arméniennes les plus actives de France. L’association est devenue au fil des années une référence au sein de la communauté arménienne, mais aussi une institution reconnue par les pouvoirs publics en France et en Arménie.

La JAF Marseille est un tout, une troupe de danse, un orchestre, des écoles de danse, de musique, de chant et de langue. On peut également noter ses évènements culturels (conférences, vernissages, soirées, …) dont le premier but est de transmettre la culture arménienne dans la diaspora. C’est une formidable école de la vie et un atout supplémentaire dans la vie adulte. On y apprend le respect, le sens de l’engagement, la camaraderie, l’amitié, la rigueur, les responsabilités. « Quel que soit le temps que vous passez à la JAF, vous en ressortez plus fort et plus riche » explique Pascal Chamassian, Directeur Artistique.

Comments are closed