ARAXE

La troupe Araxe 

Grâce à des stages en France et des séjours culturels en Arménie, les membres de la compagnie ont pu s’imprégner totalement de l’âme arménienne. Les 40 danseurs, tous bénévoles et amateurs, se réunissent en moyenne 2 fois par semaine, ou 3 à 4 fois en période de tournée, au sein de la JAF Marseille. Leur formation est inspirée de celle des danseurs professionnels d’Arménie et comprend un apprentissage en danse classique, en danse de caractère ainsi qu’un travail pointu sur le corps (étirement, stretching, cardio etc.).

La Troupe a été créée dans les années 60, et depuis plus de 10 ans sous la direction de Pascal Chamassian.

Les spectacles ont permis de faire prendre conscience au spectateur que l’on peut être proche de ses racines et de sa culture, tout en étant ouvert sur le monde qui nous entoure.

Forts d’une mise en scène moderne et novatrice, mais aussi d’un métissage musical subtil, ces spectacles s’inscrivent dans le monde du spectacle avec finesse et brio.

Pascal Chamassian, Directeur Artistique depuis 2001 :

 » La danse arménienne est extraordinaire par sa richesse, sa variété et le spectacle qu’il offre. Mais je trouvais qu’elle n’était pas assez exploitée en diaspora, et restait trop folklorique. Il y avait un manque de mise en scène, de scénographie. Grâce à cette évolution, j’ai pensé qu’on pouvait s’adresser à un autre public que la communauté arménienne. Nous sommes et restons des amateurs qui visent le niveau professionnel, voulant bluffer le public, tout en gardant notre âme d’amateur.

Au fur et à mesure des spectacles, la vision de notre projet artistique a évolué. Nous avons constaté que notre envie de moderniser la danse arménienne en y amenant des influences d’autres pays où il existe une communauté arménienne, en ajoutant aux instruments traditionnels arméniens des cuivres, des basses a été un succès. Nous avons engagé un certain niveau de professionnalisme grâce à un staff complet (maquilleuse, coiffeur, vidéo, technicien son, communication) et en travaillant avec des danseurs et chorégraphes professionnels d’Arménie. Nous avons ainsi réussi à toucher un public non arménien. »

 

Comments are closed